Comment alléger facilement le poids de ses images.

Tu le sais, sur nos écrans nous consommons autant d'images que Joey Chestnut des hot-dogs pendant un de ces concours du plus gros mangeur de saucisses transgéniques entre deux morceaux de carton aux OGM.

Ces images ont un fort impact environnemental :

  • elles prennent de la place sur nos serveurs, donc consomment de l'énergie.
  • plus une image est gourmande plus elle consomme de la bande passante et de la mémoire vive. Un peu comme si on te demandait de soulever une barre de 80 kilos tout en calculant t dans ( 0.8 X (e^-0.2t)) / ( 1+ 4X(e^-0.2t))² > 0.9 🙄

Sans compter que des images lourdes peuvent ralentir ton site ou leur téléchargement dans tes newsletters. Totalement contre-productif, non?

Tu n'as pas besoin qu'une image fasse 5200x2800px (ouuuh mon dieu je vois d'ici le compteur Mo s'affoler 😱) pour qu'elle apparaisse de bonne qualité sur l'écran de ton ordinateur.

Alléger le poids de tes images avant de les exploiter est une pratique facile à mettre en place.


Sommaire :

1/ UTILISE DES OUTILS EN LIGNE POUR RÉDUIRE LE POIDS DE TES IMAGES

2/ TU AS UN DRIVE OU CLOUD : FAIS APPEL À DES LIENS

3/ PRIVILÉGIE LES ILLUSTRATIONS AUX PHOTOS

4/ SI TU UTILISES PHOTOSHOP, ILLUSTRATOR OU UN AUTRE LOGICIEL DE LA SUITE ADOBE


1/ Utilise des outils en ligne pour réduire le poids de tes images

Compresse facilement tes images avec avec des outils gratuits comme Compressor et tinyPNG.

Il te suffit de charger tes images et ces deux outils font le reste. Ils réduisent tes images jusqu'à 80% ! Pas négligeable hein ?!

2/ Tu as un drive ou cloud : fais appel à des liens

Si tu utilises un drive ou dropbox, alors tu peux embarquer des images via un lien : privilégie cette solution ! Pour rappel, quand tu mets une image dans ta newsletter ou dans un article de blog, celle-ci est chargée sur un serveur. Et, quand tu utilises un drive, tu utilises aussi un serveur. Donc, en faisant un lien vers ton drive, ton image n'est présente que sur 1 serveur = économie d'énergie !

Attention par contre si tu changes ton image de place dans ton drive : le lien ne pointera plus au bon endroit. Il faut donc être vigilant.e sur ce point.


Je fais une petite digression ici : j'ai choisi kDrive de chez Infomaniak, pour 120€ par an, et j'en suis très très contente 😉. Je sais que mes données sont protégées, sécurisées et je suis contente de travailler avec une entreprise européenne soucieuse de son impact environnemental et social.

Les services sont les mêmes que sur Google Drive :

  • stockage de fichiers
  • création de fichiers online (embarque la suite Office : Word, Excel et PowerPoint. Fonctionne aussi avec LibreOffice et OpenOffice 😊 )
  • partage avec des collaborateurs (consultation, modification, gestion) + possibilité de sécuriser un cran au-dessus avec la demande d'un mot de passe pour accéder à un fichier ou un dossier.

Tu peux importer en quelques clics tout le contenu de ton cloud actuel (Dropbox, Google Drive, Microsoft One Drive). Tout sera à sa place. Automatiquement.

https://preprod.nuevavista.fr/wp-content/uploads/2021/05/Presentation-kDrive-My-kSuite-Infomaniak.jpg

Pour consulter l'offre kDrive d'Infomaniak, c'est par ici !*

*lien affilié (PS : mais tu sais que je ne m'affilie qu'aux marques dont je reconnais la qualité des produits...)


3/ Privilégie les illustrations aux photos

Les illustrations vectorielles ont le gros avantage de ne pas perdre en résolution lors d'une compression sévère. Elles sont, de fait, toujours plus légères que les photos. C'est la raison pour laquelle j'ai fait le choix d'utiliser ce type de visuel sur mon site. Je te déconseille par contre de mélanger photos/illustrations, c'est plutôt "casse-gueule" : ton auditoire aura du mal à s'y retrouver. Sauf si bien sûr, cela est régit par une charte ou un calendrier de publication.

Évidemment, comme pour les photos, ta bibliothèque d'illustrations doit être cohérente, avec une charte graphique respectée : illustration de même famille, couleurs similaires... Tu peux trouver des séries d'illustrations via Freepik notamment (je te laisse le soin de lire ma newsletter d'avril 2021 dans laquelle j'explique ma position par rapport à ces outils "mangeurs de graphistes").

4/ Si tu utilises Photoshop, Illustrator ou un autre logiciel de la suite Adobe

Utilise la fonction "Enregistrer pour le web". Aussi simple que de te garer en épi en marche avant (sauf pour ma mère, mais ça, c'est une autre histoire). Bizarrement, en discutant autour de moi, je me suis rendu compte que peu de personne utilisait cette fonction.

Fichier > Exportation (ou Exporter pour Illustrator) > Enregistrer pour le web.

Une fenêtre s'ouvre :

https://preprod.nuevavista.fr/wp-content/uploads/2021/05/enregistrer-pour-web.png

Tu enregistres, et boum, tu as une image avec une compression de qualité prête à être téléchargée à la vitesse de la lumière 🙂

Affinity, le concurrent direct d'Adobe propose aussi cette fonction.

Bref, plusieurs solutions s'offrent à toi pour alléger notre planète de plusieurs milliards de mégaoctets.
Tu peux le faire pour toutes tes utilisations d'images : que ce soit sur ton site internet, tes publications sur les réseaux sociaux, tes partages dans des clouds ou drive.

Allez, dès cette semaine tu essaies ? 🙂

Cet article t'a plu ? Alors je pense que ma newsletter te plaira aussi ! Tous les 15 jours, je t'avertis de la sortie de mon dernier article et je te parle de mon quotidien d'entrepreneure engagée pour un travail de qualité et un monde meilleur. Abonne-toi!

.
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tu seras peut-être intéressé·e par
7 extensions WordPress pour un site efficace
Dans cet article, je t’explique comment choisir les extensions les plus adaptées à tes besoins, et je te donne mes 7 extensions préférées pour créer un site internet efficace....
Lire l'article
C'est quoi un bon logo?
Tu as décidé de créer toi-même ton logo, ou d'en confier la création à un·e prestataire ? Je te propose un antidote au "logo tout-pourri" en t'exposant, dans ce rapide article, 5 notions clés qui permettent de définir les contours d'un bon logo. 1/ Un logo simple Toi, bien-sûr, ton logo tu...
Lire l'article
Comment alléger facilement le poids de ses images.
Tu le sais, sur nos écrans nous consommons autant d'images que Joey Chestnut des hot-dogs pendant un de ces concours du plus gros mangeur de saucisses transgéniques entre deux morceaux de carton aux OGM. Ces images ont un fort impact environnemental : elles prennent de la place sur nos serveurs, d...
Lire l'article

Retrouve-moi sur Instagram

Retrouve-moi
environ tous les 15 jours
.
je te partage mon expérience et t'explique comment communiquer autrement
logo Nueva Vista
Échangeons
sur les réseaux sociaux
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram